On agit pour le PCAET ?

On agit pour le PCAET ?

Qu’est-ce que le PCAET ?

Le Plan Climat-Air-Energie Territorial est un projet territorial dont l’objectif et la réduction des dépenses énergétiques, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’adaptation du territoire au changement climatique, en bref une transition énergétique du territoire.

Téléchargez la plaquette de l’ADEME pour plus d’informations

Comment ça fonctionne ?

Le PCAET est un processus de long terme à vocation pérenne. Il démarre par une préparation et une mobilisation de la collectivité, celle-ci commande un diagnostic environnemental, puis délibère et rédige le plan afin de le soumettre à l’Autorité Environnementale.

L’Autorité soumet ce plan à une consultation du public (pour 1 mois) enfin s’en suit la démarche de validation.

Ce plan doit ensuite être revu tous les 6 ans.

Qui s’en occupe ?

C’est le Pays Iroise Communauté, qui a jusqu’au 31 décembre 2018 pour rendre sa copie. Le Pôle métropolitain du Pays de Brest à déjà effectué plusieurs actions pour faciliter le travail de notre collectivité et indique que l’élaboration des stratégies territoriales sont en cours.

Qui est-ce que ça concerne ?

Tous les habitants du pays d’Iroise sont concernés ! Et nous voyons aujourd’hui une parfaite opportunité pour éveiller le potentiel des citoyens et faire entendre leur volonté sur la transition énergétique de leur communes.

Qu’attendre d’un tel Plan ?

  • Il peut devenir central dans la politique communautaire: urbanisme, déchets, développement économique.
  • Il peut inciter les communes membres (même financièrement) à une exemplarité en matière de consommation d’énergie, du bio dans les écoles, dans la gestion des déplacements sur tout le territoire.
  • Il peut porter des projets envers les particuliers: financer les bilans énergétiques des habitations et aider à la rénovation, proposer des panneaux solaires, des éoliennes (pour la recherche de l’autonomie), favoriser les circuits courts, aider au déplacement doux, etc.

Et maintenant, on fait quoi ?

La première chose, essentielle, est de se regrouper, d’échanger nos idées. Nous avons eu de formidables discussions lors du café citoyen sur la transition écologique (le compte-rendu est en rédaction). Mais ne nous arrêtons pas là.

  • Toulouse métropole a mis en place des ateliers des idées par exemple. Nous pourrions proposer la même chose aux habitants du pays d’Iroise.
  • Communiquons et sensibilisons sur le sujet, comme l’a fait la ville de Grasse dans une vidéo de présentation du Plan.
  • Organisons des événements pour parler et faire parler du sujet, comme des événements sportifs ou des marches pour le climat.

Une fois assez nombreux, allons porter nos convictions aux élus, allons les aider à concevoir une stratégie viable à long terme en nous impliquant. Nous pouvons demander la création d’un conseil participatif se composant d’élus communautaires ET de citoyens. Prenons l’exemple sur un tel conseil mis en place par Mulhouse Alsace Agglomération qui ont anticipé le plan climat dès 2006 ! Nous vous invitons à jeter un oeil à leur bilan 2006-2011.

On commence à s’organiser ? On se voit quand ?